Au Conseil municipal du 19 .11.12, la démocratie bafouée

[Compte rendu effectué par les conseillers municipaux E. Cheminot et MO.Novelli.] photos2012110042 Le Maire de Meylan Madame Tardy a refusé hier soir de tenir publiquement le débat d’orientation budgétaire, préférant le huis clos. En cause: la demande d’explication des meylanais venu nombreux lui demander de s’expliquer sur son changement d’avis sur La rénovation de la Piscine des Ayguinards signant le reniement de la parole donnée en Juin et Septembre derniers et les décisions prises (le vote au Budget BP, le choix des maîtres d’oeuvre, la signature du permis de construire en septembre 2012). Ce revirement- reniement est le point d’orgue d’un dossier emblématique au plan « démocratique » dont l’histoire est de bout en bout éclairante.

photos2012110042-photos2012110004

La séance à peine démarrée après l’approbation des Comptes-rendus des deux Conseils précedents , au premier mot d’un membre du public, Madame le Maire a demande et obtenu de sa majorité le huis clos, décidant de poursuivre la séance du Conseil Municipal dans une autre salle de la mairie [non dimensionnée au demeurant pour accueillir 33 Conseillers].

Que pouvait dire Mme Tardy après avoir pris l’engagement officiel réaffirmé aux deux derniers conseils précédents de rénover la piscine suite au vote de juin 2010 ? Rien en effet.
Le débat d’orientation budgétaire s’est – il tenu en l’absence des élus d’opposition ? Si c’est le cas, – et après verification, ça l’est- nous demanderons son annulation. Car Même si Mme le Maire a encore dit récemment en réponse à ma question lors de la réunion des présidents de groupes qu’il ne s’agissait « pas d’une question d’argent », il semble bien que les finances communales, notamment la part des crédits « pourris » contractés en 2007 et relevés par la cour des compte recemment, demandent une clarification..

_____________

Cette fuite signe une nouvelle volte face non assumée,
qui de plus ne permet pas aux citoyens d’avoir une bonne vision des coùts de la piscine des Ayguinards.

Cette volte face survient après une tentative de manipulation des données qui ont présidé à la consultation publique de 2019 sur le maintien ou non de la piscine des Ayguinards: évaluée par Mme Le Maire à 4 millions d’euros,(Cf doc. bas de page !), ce projet sera finalement voté au BP 2012 pour des travaux qui ne devaient pas dépasser 1,2 millions d’euros. Soit moins que nombre de travaux engagées sur la commune ( extension de la maison de la musique, travaux routiers etc). De plus environ 250 000 euros sont d’ores et déja engagés pour payer les corps de métier qui ont travaillé sur ce dossier. Soit un nouveau gaspillage d’argent public en perspective, qui succède à d’autres études antérieures inutilisées (marché des Ayguinards, extension mairie…).
Il s’agit d’une piscine d’été qui a des coùts de fonctionnement faibles, qui pourraient être encore réduits si elle remplace en partie en été la piscine des Buclos (qui tourne trop de jours semble – t-il pour un entretien efficace).

L’argument développé qui est « cela relèvera de l’intercommunalité  » ( = « donc attendons! » ) relève du pretexte:
Grenoble et Echirolles n’ont pas suspendu leur projet de réhabilitation pour autant. Si intercommunalité il doit y avoir (seules sont lancées des études pour savoir quelle pourrait être l’éventuelle prise en compte dans le mandat 2014- 2020), cela se négociera à ce moment.

La question des choix des priorités meylanaises est posée: rares sont les projets qui impliquent les citoyens,hormis la rénovation de la piscine d’été des Ayguinards, piscine de détente et de loisir pour les familles et les jeunes qui partent de moins en moins en vacances.
Or c’est cette proposition -ce projet de renovaition- pas une autre, qui est systématiquement mise en question par Me le Maire. Pourquoi ? ce n’était pas une question d’argent, m’avait elle dit en Octobre dernier. Alors quoi ? Parce que ce quartier est globalement le plus populaire de Meylan ? Et que les opposants au projet peuvent avoir une piscine particulière ?
On voudrait croire que non.

Une chose est sûre: ce faisant, Mme le Maire a reussi à cliver durablement les Meylanais.

MO. NOVELLI et E.CHEMINOT

1saga-piscine

[ Voir la vidéo :

http://alpes.france3.fr/2012/11/22/meylan-en-isere-la-saga-de-la-piscine-des-ayguinards-continue-149366.html


[ Cliquer pour voir la vidéo daily motion
« >
]

photos2012110040

Illustratif de ce sentiment, H. Biron, un membre du conseil d’Ethique du conseil municipal d’enfants a annoncé dans une lettre ouverte – il n’a pas pu prendre la parole comme nombre d’entre nous- qu’il démissionnait de ses fonctions.

__________ANNEXES________

- A. Art. DL Compte rendu du Conseil Municipal.

B. PROJET PISCINE PRESENTÉ LORS DE LA CONSULTATION DE JUIN 2010 ( il affiche 4 millions d’euros au lieu des 1,2 jugés nécessaires par la majorité municipale un an et demi après ).

1.2. DOCUMENTS DE LA MAJORITÉ MUNICIPALE

3. UN DOCUMENT DE L’OPPOSITION
_____________________________________________________________________________________
A.ART. DL 20.11. : CONSEIL MUNICIPAL DU 19.11.12.

DL12.11.20.CM-huisclos

______________________________________

B. 1 ET 2 (DOCUMENTS DE LA MAJORITÉ ENVOYÉS À TOUS LES MEYLANAIS) 19 JUIN 2010 ( il affiche 4 millions d’euros pour la piscine au lieu des 1,2 jugés nécessaires par la majorité municipale au Budget prévisonnel et lors du lancement des appels d’offre :: « plus c’est gros, plus ça passe ! »).
_______________

projetPiscMairie
projPiscMairie

____________________________________

B. 3″PROF. DE FOI » DE L’OPPOSITION 19 JUIN 2010 (rédigée en 48 h).

projPiscOppos
_________________________________________

APRÈS LE VOTE DES MEYLANAIS EN FAVEUR DU MAINTIEN DE LA PISCINE, MME LE MAIRE AFFIRMAIT QUE LA DÉMOCRATIE AVAIT GAGNÉ.
« >http://www.meylan.fr/index.php?idtf=1389

Les commentaires sont fermés.